NOUVELLES

Un Italien porté disparu à Tobrouk dans l'est libyen (médias)

23/03/2014 09:56 EDT | Actualisé 23/05/2014 05:12 EDT

Un ressortissant italien travaillant pour une compagnie de construction à Tobrouk, dans l'est libyen est porté disparu depuis samedi, ont rapporté des médias libyens.

Selon le site d'informations Al-Wasat, l'ingénieur travaille pour la compagnie italienne Enrico Ravanelli, en charge d'un projet d'infrastructure dans le quartier Al-Hadaek à Tobrouk.

La voiture de l'Italien a été trouvée au bord d'une route près de Tobrouk avec les clés à l'intérieur, a précisé le Libya Herald, un site internet anglophone, affirmant sans citer de sources qu'il a été "enlevé".

Cet employé était diabétique et suivait un traitement à l'insuline, a ajouté le Libya Herald, ajoutant que ses "ravisseurs" avaient abandonné son kit médical dans la voiture.

Contactée par l'AFP, l'ambassade d'Italie à Tripoli n'a pas souhaité s'exprimer sur le sujet dans l'immédiat. Un responsable de sécurité à Tobrouk n'a pas non plus souhaité faire de commentaire.

Deux Italiens travaillant pour une entreprise de travaux publics avaient été enlevés en janvier dans l'est libyen, avant d'être libérés près de vingt jours plus tard. Les circonstances de leur enlèvement comme de leur libération n'ont pas été rendues publiques.

Depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011, les autorités de transition ne parviennent pas à rétablir l'ordre et la sécurité dans un pays en proie à l'anarchie et aux violences meurtrières.

La situation est particulièrement critique dans l'Est, en particulier à Derna et Benghazi, devenues des fiefs d'islamistes radicaux régulièrement accusés d'être derrière des dizaines d'assassinats et des attentats contre des intérêts occidentaux et contre les forces armées libyennes.

ila/fcc

PLUS:hp