NOUVELLES

NBA - L'inquiétante inconstance de Miami, l'mpressionnante prestance de San Antonio

23/03/2014 01:27 EDT | Actualisé 22/05/2014 05:12 EDT

A moins d'un mois du début des play-offs, le double champion NBA en titre Miami va mal, comme l'a prouvé sa défaite à la Nouvelle-Orléans 105-95 samedi, tandis que San Antonio va au contraire très bien.

Le mois de mars ne réussit pas au Heat qui a concédé face aux Pélicans sa septième défaite lors de ses onze derniers matches.

Alors que son équipe est déjà assurée de disputer les play-offs, Erik Spoelstra avait décidé de ménager Dwyan Wade et Greg Oden.

En leur absence, LeBron James a fait un match plein avec 25 points, 8 rebonds et 9 passes, sans être au niveau de son grand rival pour le titre de MVP, Kevin Durant, auteur la veille de 51 points avec Oklahoma City à Toronto.

Pire, James s'est tordu la cheville droite, signe que le "three-peat", la passe de trois, pourrait être difficile à aller chercher.

"Nous sommes frustrés, mais il faut trouver la solution pour retrouver notre jeu", a lâché James, la mine sombre.

"C'est quelque chose de nouveau pour nous, nous sommes dans l'inconnu", a admis "Coach Spo".

"Il faut qu'on soit plus concentré en défense, les joueurs sont en colère chacun d'entre nous, le staff aussi, doit s'en remettre en cause", a-t-il prévenu.

Indiana a également du mal à enchaîner les bons résultats: vainqueurs la veille des Chicago Bulls(91-79), les Pacers ont chuté à Memphis (82-71) et concédé leur 19e défaite de l'exercice pour 51 victoires.

A l'image de son équipe qui n'avait pas encore inscrit aussi peu de points cette saison, Paul George a été discret avec 8 points (2 sur 10 au tir) et 6 rebonds.

Les Grizzlies s'accrochent eux à leur 8e place qualificative pour les play-offs après cette 7e victoire en neuf matches (40 v -28 d). Ils sont sous la menace de Phoenix, 9e (40 v-29 d).

- Et de 13 pour les Spurs -

Mais l'équipe qui survole la NBA en ce moment s'appelle San Antonio qui a enregistré sur le parquet des Golden State Warriors sa 13e victoire de suite (99-90).

Il faut remonter à 2008 pour trouver une telle série de victoires des Spurs.

Plus impressionnant encore, San Antonio (53 v-16 d) domine son sujet en faisant tourner son effectif en vue des play-offs.

Gregg Popovich avait laissé au repos Tim Duncan et Manu Ginobili. Le belle mécanique texane n'en a pas souffert avec 20 points de Tony Parker, 18 de Danny Green, 17 de Tiage Splitter et 16 de Kawhi Leonard.

Chicago a infligé une 24e défaite consécutive à Philadelphie (91-81) qui n'est plus qu'à deux revers du record en NBA de Cleveland (26 en 2010-11).

Les Bulls ont profité des 20 points (56 sur 10 au tir), 8 rebonds et 4 passes de Joakim Noah, et restent 4e (38 v -31 d), à une victoire de Toronto.

Dans la conférence Ouest, Houston poursuit sans bruit son bon parcours (4e, 47 v-22 d): les Rockets se sont imposés à Cleveland 118 à 111 avec 37 points de James Harden tandis que le pivot Dwight Howard a manqué son troisième match de suite à cause d'une cheville douloureuse.

En revanche, Portland est tombé de haut: les Trail Blazers, privés de LaMarcus Aldridge, ont été dominés par les Charlotte Bobcats 124 à 94 avec 28 points d'Al Jefferson.

jr/mpd

PLUS:hp