NOUVELLES

Maroc - La Fédération met ses statuts en conformité avec ceux de la FIFA

23/03/2014 06:19 EDT | Actualisé 23/05/2014 05:12 EDT

La Fédération royale marocaine de football (FRMF), dont l'élection d'un nouveau président avait été invalidée à l'automne dernier par la Fifa, a adopté dimanche une révision de ses statuts afin de les mettre en conformité avec ceux de la Fédération internationale.

Cette adoption --à l'unanimité, lors d'une AG extraordinaire à Skhirat, près de Rabat-- doit permettre l'organisation d'une nouvelle élection à la présidence, puis d'espérer procéder à la nomination d'un nouveau sélectionneur, alors que le Maroc accueillera dans moins d'un an la CAN-2015.

En novembre, le comité d'urgence de la Fifa avait décidé d'invalider l'élection de Fouzi Lekjaa comme nouveau président de la FRMF, évoquant la non-conformité des statuts de cette fédération.

La Fifa avait précisé qu'une nouvelle élection pourrait avoir lieu au cours du premier semestre de 2014, après révision de ces statuts, le président sortant Ali Fassi Fihri devant demeurer dans l'intervalle à son poste.

L'élection de M. Lekjaa, 43 ans, s'était par ailleurs déroulée dans un climat très tendu, au bout d'une nuit de tractations qui avait manqué de virer au pugilat.

La situation à la tête de la FRMF est d'autant plus scrutée que le Maroc accueillera en décembre la prochaine édition du Mondial des clubs -après celle de 2013-- puis surtout organisera, un mois plus tard, la CAN-2015.

Les Lions de l'Atlas, qui restent sur plusieurs désillusions dans cette compétition, sont à ce jour sans sélectionneur, et ce depuis le non-renouvellement, il y a bientôt six mois, du contrat de Rachid Taoussi, successeur du Belge Eric Gerets.

Le Français Hervé Renard, ancien sélectionneur de la Zambie et actuel entraîneur du FC Sochaux (Ligue 1), est pressenti, mais sa nomination reste tributaire du nom du prochain président.

C'est le sélectionneur des joueurs locaux, Hassan Benabicha, qui a dirigé le 11 national début mars lors du match amical face au Gabon à Marrakech (1-1).

Non qualifié pour le Mondial au Brésil, le Maroc doit disputer d'autres rencontres amicales au cours des prochains mois, en particulier face à la Russie, le 6 juin à Moscou.

gk/bvo

PLUS:hp