NOUVELLES

L'Impact blanchi à son match d'ouverture

23/03/2014 06:27 EDT | Actualisé 23/05/2014 05:12 EDT

Les déboires en défense se sont poursuivis pour l'Impact de Montréal lors de son match d'ouverture, dimanche après-midi, au Stade olympique.

La formation montréalaise s'est inclinée 2-0 contre les Sounders de Seattle devant 27 207 partisans. Il s'agissait de sa première défaite en trois matchs d'ouverture depuis son entrée dans la MLS, en 2012.

Les Montréalais essuyaient un troisième revers d'affilée en ce début de saison. L'entraîneur-chef Frank Klopas est toujours en quête d'une première victoire avec sa nouvelle équipe.

L'Impact présentait une fiche de 3-0 à pareille date l'an dernier.

C'est avec la chance que les Sounders se sont inscrits au pointage dès la 8e minute. Le coup franc de Gonzalo Pineda, redirigé de la tête par Lamar Neagle, a frappé la barre transversale et a bondi sur le gardien Troy Perkins avant de trouver le fond du filet. Les arbitres ont crédité Perkins pour le but.

Les Sounders ont obtenu d'autres bonnes occasions de marquer dans la première demie. À la 17e minute, Pineda a fait dévier de la tête la passe de Neagle vers le filet, mais Perkins a effectué un saut pour repousser de justesse le ballon avec la main et maintenir son équipe dans le match.

À la 31e minute, Neagle a profité d'une bévue défensive de Mateo Ferrari pour filer sans surveillance devant le filet, mais son tir a percuté le poteau.

Les Sounders ont imposé leur rythme en territoire montréalais pour prendre l'avance 2-0 à la 58e minute. Chad Marshall a profité d'une erreur en défensive d'Eric Miller pour lancer l'attaque avec une longue passe à Neagle. Ce dernire a rapidement filé le ballon à Kenny Cooper à la droite du filet, qui a facilement trouvé Obafemi Martins qui, seul devant la cage, a décoché un tir qui n'a laissé aucune chance à Perkins. Le gardien de l'Impact semblait laissé à lui-même sur la séquence.

L'Impact avait raté l'occasion de créer l'égalité peu avant. Hassoun Camara avait fait dévier le coup de coin d'Eric Miller légèrement au-dessus du filet.

Blake Smith est venu bien près de réduire l'écart à la 84e minute, mais il a été frustré par le défenseur Djimi Traore. Quelques secondes plus tard, Eric Miller a frappé le poteau à la droite du gardien Stefan Frei.

L'attaque du onze montréalais manquait d'exécution en l'absence de Marco Di Vaio. À part quelques bonnes occasions, l'Impact s'est trop souvent contenté de diriger des tirs de loin ou imprécis.

Di Vaio et Andrés Romero seront de retour samedi prochain, alors que l'Impact accueillera les Red Bulls de New York. Ils purgeaient le dernier de trois matchs d'une suspension décernée en octobre dernier pour des événements survenus lors des séries éliminatoires.

Autre résultat :

  • Fire 1 - Red Bulls 1

PLUS:rc