NOUVELLES

Les dépenses des Russes au Royaume-Uni ont baissé de 17% en février

23/03/2014 08:01 EDT | Actualisé 23/05/2014 05:12 EDT

Les dépenses des Russes dans les magasins britanniques ont chuté de 17% sur un an en février, sur fond d'escalade des tensions politiques autour de l'Ukraine et d'une chute du rouble, selon une étude de la société Global Blue.

Les touristes russes demeurent parmi les acheteurs étrangers les plus dépensiers, à raison de 669 livres (800 euros) en moyenne par achat, selon l'étude réalisée par cette société internationale spécialisée dans l'offre d'achats détaxés aux touristes étrangers.

Cependant la baisse des dépenses détaxées au Royaume-Uni en février, par rapport au même mois en 2013, les a fait tomber en quatrième place derrière le Nigeria.

Pour la même période, les dépenses des consommateurs chinois et du Moyen-Orient ont respectivement augmenté de 23% et 31%.

"La situation instable en Russie a eu des conséquences sur les dépenses touristiques cette année. Le ralentissement de l'économie rend les consommateurs peu enclins à voyager", a jugé Gordon Clark, le responsable Royaume-Uni chez Global Blue.

"Cependant, la Russie demeure l'une des principales sources de consommateurs étrangers au Royaume-Uni qui attire les personnes fortunées grâce à une offre étendue de marques de luxe", a-t-il ajouté.

"De ce fait, les commerces doivent renouveler leurs stratégies pour attirer ces clients et stimuler les dépenses de ce type", a-t-il dit.

Selon Global Blue, si la croissance du tourisme russe risque de ralentir dans les mois à venir, les prévisions sur le long terme demeurent positives.

Les dépenses des Russes au Royaume-Uni était en hausse de 16% en 2013 par rapport à 2012 et nombre de magasins de luxe britanniques ont mis en place des services pour les attirer tels que du personnel russophone ou la possibilité d'ouvrir à des heures spécifiques pour ces clients.

mc/gg

PLUS:hp