NOUVELLES

La Turquie abat un avion syrien

23/03/2014 01:05 EDT | Actualisé 22/05/2014 05:12 EDT

L'armée de l'air turque a abattu un avion de combat syrien après que ce dernier eut pénétré dans l'espace aérien de la Turquie dimanche, a annoncé le premier ministre turc, un geste qui risque d'augmenter les tensions entre les deux pays déjà profondément divisés au sujet de la guerre civile en Syrie.

Un porte-parole de l'armée syrienne a confirmé l'incident, affirmant que l'appareil avait été abattu dans l'espace aérien de la Syrie alors qu'il attaquait des rebelles. Cité par la télévision d'État syrienne, le représentant militaire a qualifié l'acte « d'agression flagrante ». Il a précisé que le pilote avait été éjecté de l'avion, sain et sauf.

La Turquie, qui a déjà été une alliée de la Syrie, est devenue l'une des plus ferventes partisanes des combattants de l'opposition syrienne qui tentent depuis trois ans de chasser le président Bachar Al-Assad du pouvoir.

Prenant la parole lors d'un rassemblement en prévision des élections du 30 mars, le premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, a félicité les militaires pour avoir protégé la frontière.

Selon les médias turcs, le jet syrien a été abattu dans une zone tampon le long de la frontière près d'une région où les combats se sont intensifiés au cours des derniers jours.

Les troupes du gouvernement syrien tentent de reprendre un poste frontalier près de la ville de Kassab que les rebelles ont conquis vendredi.

Ce n'est pas la première fois que l'armée de la Turquie ouvre le feu sur un avion appartenant à la Syrie. En septembre, un jet turc avait abattu un hélicoptère syrien qui s'était aventuré dans l'espace aérien turc. L'appareil, qui se trouvait à deux kilomètres de la frontière sur le territoire turc, s'était finalement écrasé en sol syrien.

La Turquie a changé les règles régissant sa conduite à l'égard de la Syrie en 2012 après que l'armée syrienne eut tiré sur un avion de combat turc, déclarant que tout appareil militaire syrien s'approchant de sa frontière serait considéré comme une cible légitime.

PLUS:rc