NOUVELLES

Algérie: le site de campagne de Abdelaziz Bouteflika piraté (média)

23/03/2014 06:50 EDT | Actualisé 23/05/2014 05:12 EDT

Le site du président algérien Abdelaziz Bouteflika, candidat à un 4e mandat, était inaccessible dimanche au premier jour de la campagne électorale après avoir été "piraté", selon un message de sa direction de la communication visible sur la page Facebook du chef de l'Etat.

Sur ce site était écrit samedi "Ali Benflis sera notre future président" --avec la faute d'orthographe pour "future"-- en tête d'un article qui fait l'éloge de M. Bouteflika et de ses réalisations en 15 ans de pouvoir, a rapporté El-Watan2014, un site du journal francophone créé pour la présidentielle.

Dimanche, on pouvait lire sur la page Facebook de M. Bouteflika que "la direction de la communication du candidat Abdelaziz Bouteflika a procédé à la fermeture momentanée du site officiel suite à des attaques dont la finalité est d'opérer des intrusions pour transfigurer le contenu graphique et éditorial du site".

M. Benflis, 69 ans, ancien Premier ministre du président (2000-2003) et déjà candidat malheureux contre lui en 2004, est son challenger le plus sérieux parmi cinq autres postulants à la présidence.

A 20H15 (samedi), l'article en question était toujours lisible sur le site officiel, selon ElWatan2014.com.

Dimanche, l'AFP a constaté que pour accéder au site du chef de l'Etat (www.abdelaziz-bouteflika.com), il fallait un nom d'utilisateur et un mot de passe.

En revanche, en ce premier jour de campagne, la page officielle du chef de l'Etat sur Facebook annonçait le début des émissions de la chaîne de télévision Wiam, destinée à promouvoir le candidat Bouteflika.

La campagne électorale s'achèvera le 13 avril, soit quatre jours avant le scrutin.

bur/faa

PLUS:hp