NOUVELLES

Le pape a reçu en audience privée le président du Nigeria

22/03/2014 08:23 EDT | Actualisé 22/05/2014 05:12 EDT

Le pape François a reçu samedi matin au Vatican le président du Nigeria, Goodluck Jonathan, alors que ce pays d'Afrique est confronté aux violences du groupe islamiste Boko Haram, qui cible fréquemment des églises.

L'entretien privé entre les deux hommes a duré une dizaine de minutes, avant le traditionnel échange de cadeaux, a précisé le Saint-Siège.

Tous deux, a souligné le Vatican, après avoir rappelé le soutien que l'Eglise apportait au Nigeria "dans les domaines éducatifs et sanitaires", ont condamné "toute forme de violence".

Durant la conversation, a notamment été abordé le thème de la "dignité de la personne humaine et de ses droits fondamentaux, en particulier celui de la liberté religieuse".

Le pape et M. Jonathan ont exprimé le souhait que soit rapidement rétablie "une coexistence pacifique" (entre les religions, ndlr) dans le pays, a ajouté le Vatican.

Malgré l'instauration de l'état d'urgence dans trois Etats du nord-est du Nigeria en mai dernier et une lourde intervention de l'armée, les attaques de Boko Haram ont déjà fait près de 700 morts et plusieurs dizaines de milliers de déplacés dans cette région depuis le début de l'année.

lrb/sba

PLUS:hp