NOUVELLES

Égypte : début d'un important procès contre les pro-Morsi

22/03/2014 08:16 EDT | Actualisé 22/05/2014 05:12 EDT

Plus de 1200 partisans de l'ancien président égyptien Mohamed Morsi comparaissent à partir de samedi au cours du plus important procès à se tenir depuis la répression sanglante de juillet dernier.

De nombreux dirigeants des Frères musulmans figurent parmi les coaccusés dans cette affaire, dont le Guide suprême Mohammed Badie.

De nombreux procès d'islamistes ont été ouverts depuis la destitution de Mohamed Morsi le 3 juillet dernier. Mais c'est la première fois qu'autant de personnes sont jugées dans une seule affaire.

Vu le grand nombre d'accusés, les comparutions se dérouleront en deux vagues de 500 et 700 personnes à la fois. La première audience a été ouverte samedi à 250 kilomètres au sud du Caire, avant d'être aussitôt ajournée à lundi.

Les accusés devront notamment répondre des violences qui ont causé la mort de deux policiers et d'attaques contre des biens publics et privés. Les évènements sont survenus pendant que l'armée dispersait des rassemblements islamistes au Caire, en août dernier.

La répression qui a suivi la destitution du président Morsi a fait au moins 1400 morts, selon Amnistie Internationale. Les partisans de M. Morsi manifestent régulièrement pour réclamer son retour au pouvoir. Les manifestations dégénèrent souvent en affrontement avec les policiers.

La confrérie des Frères musulmans a été classée groupe « terroriste » par les autorités après un attentat revendiqué par un mouvement djihadiste.

PLUS:rc