NOUVELLES

Allemagne - 26e journée: Le Bayern gagne mais le sacre devra attendre

22/03/2014 01:00 EDT | Actualisé 22/05/2014 05:12 EDT

Le Bayern Munich a décroché sa 18e victoire de rang en Bundesliga samedi à Mayence (0-2), lors de la 26e journée, mais devra attendre son déplacement mardi au Hertha Berlin pour assurer son 24e sacre national.

Le +Rekordmeister+ compte toujours 23 longueurs d'avance sur Dortmund, vainqueur à Hanovre (0-3), et peut donc toujours battre le record de précocité établi la saison dernière (28e journée).

A BERLIN! Le Bayern de Guardiola a dominé mais a dû attendre les dix dernières minutes pour se défaire de Mayence et porter à 51 sa série de matches sans défaite. Quant au sacre, il devra attendre la visite du stade olympique de Berlin, là où le géant bavarois avait complété avec la Coupe d'Allemagne son triplé historique en juin dernier.

"Avec 23 points d'avance, ce n'est pas facile pour nous de produire toujours des prestations remarquables, a commenté Guardiola. En première période, ça ne faisait qu'aller d'un côté à l'autre. Et dans ce type de match, on a un peu de problèmes. Heureusement, on a mieux joué en seconde période et contrôlé la partie".

Privé de Thiago, le Catalan avait aligné une équipe offensive avec un quatuor Ribéry-Kroos-Müller-Robben derrière Mandzukic. Mais face à une équipe joueuse et agressive, les Bavarois ont peiné pour se créer des occasions en première période.

Dès la reprise, le champion en titre a tremblé comme la barre transversale de ses buts où s'écrasait une puissante frappe de l'attaquant camerounais Choupo-Moting (46) alors que Neuer était battu.

Mais l'emprise sur le ballon (78% de possession) devait être récompensée en fin de partie. Après deux énormes occasions manquées par Mandzukic (54) puis Ribéry (68), Schweinsteiger libérait le champion d'Europe d'un but de la tête (82). Et le petit Götze, entrée à la place de Müller (64), se chargeait du but du K.O (86).

"Je pense que tout le monde a vu qu'on a tout donné. On n'a pas grand-chose à se reprocher", a déclaré Tuchel, coach d'une équipe mayençaise qui reste candidate à l'Europa League.

REACTION. Trois jours après sa défaite (sans conséquence) face au Zenit sur la scène européenne, Dortmund s'est rassuré en s'imposant avec brio sur la pelouse de Hanovre (0-3) pour conserver son rang de dauphin.

Poussif en première période, le Borussia a quand même ouvert la marque par Hummels (43) avant la pause, Lewandowski doublant la mise au retour du vestiaire (52) avec sa 16e réalisation de la saison.

Et pour marquer son retour de blessure, c'est Reus qui a planté la 3e banderille (90+1): lancé en profondeur sur la gauche, l'international s'est joué du portier adverse pour marquer dans le but vide.

"C'était mieux après le 2-0 mais je n'ai vraiment été soulagé qu'après le 3e but", a assuré le coach Klopp, qualifiant la prestation de son équipe de "sérieuse et très professionnelle".

HUNTELAAR. Les semaines se suivent et se ressemblent pour un Klaas Jan Huntelaar insatiable. Après un triplé contre Hoffenheim puis un doublé à Augsbourg, l'artilleur néerlandais a inscrit le 2e but de la victoire de Schalke contre la lanterne rouge Brunswick (3-1). Son 10e but en 11 matches d'une saison réduite par les opérations (genou) pour une équipe de Gelsenkirchen qui reste sur la 3e marche du podium.

sg/bvo

PLUS:hp