NOUVELLES

Moscou supprime une autre baisse du prix du gaz vendu à l'Ukraine

21/03/2014 04:40 EDT | Actualisé 20/05/2014 05:12 EDT

La Russie a annoncé vendredi la suppression du rabais qu'elle accordait à l'Ukraine sur le prix du gaz en échange de l'utilisation d'une base navale en Crimée, après avoir décidé récemment de mettre fin à une autre baisse de prix.

Avec le rattachement de la Crimée à la Russie, "la notion de baisse du prix du gaz accordée à l'Ukraine pour la base de la Flotte de la mer Noire, n'existe plus", a déclaré au quotidien économique Vedomosti le porte-parole du président russe Vladimir Poutine, Dmitri Peskov.

"Elle ne peut à présent plus être utilisée, ni de jure ni de facto", a ajouté M. Peskov. "De jure, la flotte n'est à présent plus basée en Ukraine mais sur le territoire d'une région de Russie", a par ailleurs déclaré le porte-parole à un autre quotidien, Kommersant.

Cette baisse de 100 dollars pour 1.000 mètres cubes avait été décidée entre le président ukrainien pro-Kremlin Viktor Ianoukovitch et le président russe de l'époque Dmitri Medvedev en avril 2010 dans le cadre d'un accord de prolongement de la présence de la Flotte de la mer Noire en Crimée

Après le refus des autorités ukrainiennes de signer un accord de libre-échange avec l'Union européenne, Moscou a accordé en décembre à Kiev un prêt de 15 milliards de dollars et une baisse supplémentaire de 30% sur les prix du gaz. Gazprom avait annoncé le 4 mars avoir décidé de mettre fin à partir du mois d'avril à cette baisse accordée en décembre.

Après la perte de ces deux baisses de prix, l'Ukraine, au bord de la faillite, devra payer 480 dollars les 1.000 m3 de gaz, un des prix les plus élevés d'Europe, indiquent Vedomosti et Kommersant.

uh/gmo/ia

PLUS:hp