NOUVELLES

Les cours du pétrole en Asie en recul à cause du dollar 98,57 USD)

21/03/2014 01:20 EDT | Actualisé 20/05/2014 05:12 EDT

Les cours du pétrole poursuivaient leur recul vendredi matin en Asie, en raison du renforcement du dollar, mais la baisse était limitée par la crise en Ukraine.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en mai cédait 33 cents à 98,57 dollars US, et le baril de Brent de la mer du Nord, même échéance, lâchait 18 cents à 106,27 USD.

Le dollar s'est renchéri après les déclarations de la nouvelle présidente de la Réserve fédérale américaine, Janet Yellen, qui a laissé entendre qu'un relèvement des taux pourrait avoir lieu quelque six mois après la fin du programme de soutien de la Fed à l'économie, soit une échéance plus rapide que celle à laquelle s'attendait le marché.

Cette hausse du billet vert, qui a atteint jeudi son plus haut de deux semaines face à l'euro, a pesé sur l'ensemble des matières premières, dont le pétrole.

Un renforcement du dollar rend en effet moins attractif le pétrole, libellé en dollars, auprès des investisseurs qui détiennent d'autres devises.

"Le renforcement" de la devises américaine "est le principal facteur à la baisse sur le cours du WTI", a indiqué la banque ANZ dans un commentaire.

Les opérateurs continuent par ailleurs de suivre la crise en Crimée, qui a voté dimanche pour son rattachement à la Russie, quittant ainsi l'Ukraine.

Le Trésor américain a fait savoir que de nouvelles sanctions américaines visent notamment le milliardaire Guennady Timtchenko, le cofondateur de la société de commerce d'hydrocarbures Gunvor, basée en Suisse, dont "les activités dans le secteur de l'énergie ont été directement associées à M. Poutine".

Les sanctions n'ont jusqu'ici pas perturbé les secteurs du pétrole et du gaz mais certains craignent une escalade, selon des analystes.

Les cours du pétrole étaient repassés jeudi sous le seuil des 100 dollars à New York, à cause du dollar.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en avril, dont il s'agissait du dernier jour de cotation, avait glissé de 94 cents, à 99,43 dollars, sur le New York Mercantile Exchange(Nymex).

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mai avait pris 60 cents à 106,45 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres.

mba/fmp/abl

PLUS:hp