NOUVELLES

Irak : 15 policiers tués dans l'attaque d'un commissariat

21/03/2014 08:21 EDT | Actualisé 21/05/2014 05:12 EDT

Des dizaines d'hommes armés ont pris d'assaut vendredi un commissariat de la police fédérale dans le nord de l'Irak, qu'ils ont détruit au moyen d'un camion-citerne bourré d'explosifs, faisant au moins 15 morts, a-t-on appris auprès des autorités irakiennes.

Le commandant du bataillon de police et quatre autres hauts gradés figurent parmi les victimes qui ont été piégées dans les décombres du bâtiment, situé dans le village d'Indjana. Les autres victimes sont également des policiers.

Selon le maire d'une commune proche, Soulaïman Pek, les forces de sécurité ont par la suite repris le contrôle du village.

Des rebelles avaient occupé le mois dernier Soulaïman Pek, à 160 km au nord de Bagdad, et y avaient fait flotter le drapeau de l'État islamique en Irak et au Levant (EIIL), un groupe idéologiquement proche d'Al-Qaïda.

D'après des responsables irakiens, l'attaque d'Indjana pourrait avoir visé le général Raghib Ali, le commandant décédé dans l'effondrement du bâtiment, en représailles à son rôle dans la reprise de la ville.

À Ramadi, dans l'ouest du pays, six personnes ont par ailleurs été tuées dans un attentat suicide contre une mosquée où avaient lieu les obsèques d'un officier qui avait péri dans une précédente attaque. 

PLUS:rc