NOUVELLES

Blocage de Twitter en Turquie: Paris dénonce une "décision choquante"

21/03/2014 08:55 EDT | Actualisé 21/05/2014 05:12 EDT

Paris juge "choquante" l'annonce du blocage par la Turquie de l'accès à Twitter décidée par le gouvernement de Recep Tayyip Erdogan, dans une réaction du porte-parole du Quai d'Orsay vendredi.

"Cette décision choquante du gouvernement turc est contraire aux libertés d'expression et de communication qui sont des principes fondamentaux", a souligné le porte-parole Romain Nadal.

"La Turquie doit respecter ses engagements en tant qu'Etat candidat (à l'entrée dans l'Union européenne), en particulier dans le domaine de la protection des libertés fondamentales, dont la liberté d'expression", a souligné M. Nadal.

Sur ordre du gouvernement turc, l'autorité des télécommunications (TIB) a purement et simplement interdit en soirée, sous prétexte de décisions de justice, l'accès au réseau de microblogging, coupable de diffuser des conversations téléphoniques piratées de M. Erdogan qui le mettent en cause dans un vaste scandale de corruption.

Cette mesure, condamnée par le président turc Abdullah Güll, a été également dénoncée notamment par le gouvernement allemand et la commission européenne.

cf/nou/abk

PLUS:hp