NOUVELLES

Interception en Jordanie d'armes et de drogue en provenance de Syrie

20/03/2014 06:14 EDT | Actualisé 20/05/2014 05:12 EDT

La Jordanie a intercepté deux véhicules qui tentaient d'introduire dans le royaume des armes et des pilules de Captagon, un produit stupéfiant, en provenance de Syrie, a annoncé jeudi un responsable de l'armée.

"Les gardes frontières ont mis en échec mercredi une tentative de faire passer en contrebande une quantité d'armes et de drogue à bord de deux voitures", a dit ce responsable de l'état-major de l'armée, cité par l'agence officielle Petra.

Une des deux voitures été détruite avec sa cargaison par les tirs des gardes frontières tandis que la seconde a été saisie avec 209 armes, dont la nature n'a pas été précisée et plus de 10.000 pilules de Captagon, un stimulant semblable à l'amphétamine dont l'usage est strictement réservé au milieu hospitalier.

Le responsable militaire n'a pas fourni de précisions sur le nombre ni sur la nationalité des contrebandiers.

Les autorités jordaniennes avaient annoncé au début de l'année que la contrebande d'armes entre la Jordanie et la Syrie avait augmenté de 300%, précisant avoir déjoué des centaines de tentatives de trafics.

Les ventes d'armes ont explosé en Jordanie en raison de la crainte d'une propagation du conflit en Syrie voisine, entraînant une multiplication des prix par dix.

Selon une estimation du ministère de l'Intérieur, si quelque 120.000 armes sont possédées légalement, plus d'un million serait en fait en circulation dans ce pays de sept millions d'habitants.

msh/hj/sw

PLUS:hp