POLITIQUE

Bernard Drainville veut interdire le port du niqab aux étudiants

20/03/2014 10:32 EDT | Actualisé 20/03/2014 10:51 EDT
CP

L'architecte de la charte des valeurs québécoises, Bernard Drainville a assuré mercredi sur Radio X qu'on devrait interdire aux étudiants de couvrir leur visage dans les salles de classe de la province.

Invité de Stéphane Gasse and Vincent Cauchon sur Radio X, Bernard Drainville, ministre responsable des Institutions démocratiques et de la Participation citoyenne et maintenant candidat dans la circonscription de Marie-Victorin, a déclaré mercredi que les étudiants de l'Université Concordia à Montréal était autorisés à aller à l'université en niqab et que cette pratique devait cesser.

Au milieu de la discussion sur la charte de la laïcité, Stéphane Gasse est revenu sur la charte expliquant qu'elle avait entraîné des débats sur les accomodements raisonnables.

Refuser certains accomodements, a dit Stéphane Gasse, serait mieux que l'élaboration d'une loi qui «met essentiellement le feu aux poudres.»

Par la suite, Bernard Drainville a évoqué l'idée d'interdire le niqab et la burka, vêtements utilisés pour recouvrir le visage par certains Musulmans.

«Êtes-vous d'accord avec moi que le minimum des minumums c'est d'interdire la burqa et le niqab », a demandé Bernard Drainville à Stéphane Gasse et Vincent Cauchon.

«Il n'y en a pas! Il n'y en a pas! Où avez-vous vus?» a réagi Stéphane Gasse.

Le ministre a expliqué : «A l'université Condordia, ils acceptent que des étudiantes se présentent avec le niqab dans les salles de cours, dans les salles d'examen.»

«Quand la question (du port du niqab) a été posée à M. Couillard, il a dit : "On va discuter" au lieu de l'interdire par une loi (...)"», a poursuivi le ministre qui s'est interrogé sur le fait que l'on puisse faire confiance au chef du Parti libéral du Québec.

INOLTRE SU HUFFPOST

La Charte de la laïcité du Québec dans le détail