NOUVELLES

Coup d'envoi du March Madness

20/03/2014 02:52 EDT | Actualisé 19/05/2014 05:12 EDT

Si l'hiver nous arrive avec son lot de virus, le printemps est accompagné d'une fièvre bien particulière, celle du « March Madness ».

Après un tour préliminaire qui a réduit le nombre d'équipes du célèbre tournoi de basketball universitaire américain de 68 à 64, 16 rencontres étaient à l'horaire jeudi à Memphis, Anaheim, Indianapolis et New York.

La frénésie est toujours palpable chez nos voisins du sud, et elle a lentement mais sûrement envahi le territoire canadien ces dernières années.

Des 25 athlètes canadiens inscrits au tournoi, Andrew Wiggins est le plus célèbre du lot. Le jeune ailier des Jayhawks de l'Université du Kansas pourrait être le tout premier choix du prochain repêchage de la NBA.

L'Ontarien de 19 ans est arrivé dans ce réputé programme de basketball accompagné de grandes attentes. Même s'il n'est pas toujours parvenu à justifier son statut de joueur d'élite, ses performances en fin de saison laissent présager de grandes choses pour le « March Madness ».

Wiggins est l'un des 10 finalistes pour l'obtention du titre de joueur de l'année, mais il est n'est pas le seul représentant de l'unifolié à rêver au trophée Naismith. Son compatriote Tyler Ennis de l'Université Syracuse est un autre aspirant à la couronne avec sa moyenne de 12 points par match.

Le Québécois Laurent Rivard, qui termine son stage universitaire à Harvard, participera au grand bal printanier pour la troisième année de suite.

Le deuxième tour se terminera vendredi et le troisième aura lieu ce week-end.

PLUS:rc