NOUVELLES

Commerce: l'Allemagne au 1er rang d'un classement de la Banque mondiale

20/03/2014 10:03 EDT | Actualisé 20/05/2014 05:12 EDT

L'Allemagne est le pays du globe qui dispose des meilleures infrastructures pour le commerce international, distançant notamment les Etats-Unis (9e), la France (13e) ou la Chine (28e), selon un classement de la Banque mondiale publié jeudi.

Etabli tous les deux ans, ce classement évalue la "performance logistique" de 160 pays dans leurs échanges commerciaux avec le reste du monde en passant notamment en revue le rendement des services douaniers ou la qualité des livraisons.

L'édition 2014 voit l'Allemagne, un des premiers exportateurs mondiaux, grappiller trois places par rapport au classement 2012 pour ravir la pole position à Singapour, relégué au 5e rang.

Le podium de cette année est complété par les Pays-Bas et la Belgique dans un top 10 dominé à 90% par les pays occidentaux.

La France perd, elle, une place par rapport à 2012, selon ce classement établi après une enquête auprès de 1.000 professionnels du secteur.

Quant à la Chine, premier exportateur mondial, elle perd deux places pour tomber à la 28e position. Hong Kong, pourtant rattaché à la Chine, est traité séparément dans le rapport où il occupe la 15e position.

En proie à une longue crise politique, la Somalie est la lanterne rouge, devant la République démocratique du Congo et l'Afghanistan.

"En dépit d'une lente convergence amorcée depuis 2007, l'écart reste grand entre les pays les plus performants et les moins performants dans le domaine de la logistique commerciale", indique la Banque mondiale dans un communiqué.

Réduire cet écart et appuyer le développement des pays mal classés sera une tache difficile, admet l'institution.

"On ne peut pas se contenter d'améliorer les infrastructures sans traiter en même temps les problèmes de gestion des frontières. Il est difficile de tout mener de front. Les projets sont plus compliqués, ils font intervenir plusieurs acteurs", témoigne Jean-François Arvis, spécialiste du commerce international à la BM, cité dans le communiqué.

jt/sl/gde

PLUS:hp