NOUVELLES

Yellen (Fed): j'ai de la chance d'être expérimentée car c'est "compliqué"

19/03/2014 04:11 EDT | Actualisé 19/05/2014 05:12 EDT

Janet Yellen, première femme à présider la banque centrale des Etats-Unis (Réserve fédérale, Fed), a estimé mercredi "avoir de la chance" d'avoir déjà l'expérience de la politique monétaire "parce que c'est compliqué".

Mme Yellen, 67 ans, a été interrogée lors de sa première conférence de presse à l'issue d'une réunion de politique monétaire sur ses premiers pas à la présidence de la plus importante institution financière du monde.

"Je sens que j'ai de la chance car j'ai une grande expérience de la Fed (....) parce que c'est compliqué et maintenant je vois que c'est à moi de prendre les décisions", a-t-elle répondu.

"Je sens nettement ce poids des responsabilités en assumant ce nouveau rôle", a-t-elle ajouté alors qu'elle a été vice-présidente de la Banque centrale pendant quatre ans, après avoir dirigé la banque régionale de la Réserve fédérale de San Francisco.

La patronne de la Fed a toutefois assuré que son arrivée ne changerait pas l'action de la Réserve fédérale en terme de politique monétaire comme de régulation bancaire. "Je ne prévois pas jusqu'ici de changements radicaux à venir", a-t-elle poursuivi.

Evoquant son prédécesseur Ben Bernanke, dont elle a été le lieutenant pour guider la reprise de l'économie américaine, Mme Yellen a assuré qu'elle avait "exactement le même objectif" que lui.

"Mon but est de faire des progrès rapides (...) pour mettre la reprise économique sur les rails, redonner du travail aux Américains et faire remonter l'inflation au niveau de 2%", a-t-elle déclaré.

"Mon prédécesseur avait aussi cet objectif", a poursuivi Mme Yellen ajoutant que M. Bernanke avait fait beaucoup pour renforcer le système financier.

"Il faut encore agir et j'ai une longue liste de choses à faire", a-t-elle conclu.

vmt/sl/are

PLUS:hp