NOUVELLES

VIA Rail: les autochtones mettent fin à l'occupation d'une voie ferrée en Ontario (VIDÉO)

19/03/2014 06:58 EDT | Actualisé 19/05/2014 05:12 EDT

Le Canadien National a recommencé à transporter des marchandises sur la voie ferrée à Marysville, entre Belleville et Kingston. La soixantaine de manifestants autochtones qui ont bloqué la voie pendant de nombreuses heures ont démantelé leur barricade, mercredi en fin d'après-midi.

Pour sa part, VIA Rail a pas indiqué que son service passager ne reprendra que jeudi matin entre Toronto et Ottawa. L'entreprise explique que c'est en raison des trains de marchandises que le CN doit d'abord faire circuler.

VIA Rail a suspendu depuis mercredi matin son service dans les deux directions entre Toronto et Montréal de même qu'entre Toronto et Ottawa.

Les manifestants réclamaient à nouveau une enquête fédérale sur la disparition ou l'assassinat de dizaines de femmes autochtones au pays au cours de la dernière décennie.

Service interrompu

Tôt mercredi, le Canadien National (CN) a indiqué que la barricade, établie par des Mohawks vers 21 h mardi soir, avait mené également à l'interruption de son service de trains de marchandises.

Le CN, qui est propriétaire de la ligne de chemin de fer, a refusé de préciser s'il avait demandé aux policiers présents d'expulser les militants.

« Tous les efforts sont déployés pour transporter à destination les passagers dont l'itinéraire croise le site de blocus par autobus. » — VIA Rail

VIA Rail avait indiqué que « des retards sont à prévoir tout au long de la journée ». En revanche, les trains circulent normalement entre Ottawa et Montréal.

Perturbations :

Train 651: sera remplacé par des autobus

Train 41: sera remplacé par des autobus

Train 50: sera remplacé par des autobus

Train 60: sera remplacé par des autobus

Train 51: opérationnel entre Montréal et Ottawa et un service d'autobus entre Ottawa et Toronto

VIA Rail indique que les clients touchés peuvent obtenir un remboursement complet s'ils le désirent, ou reporter leur déplacement sans frais.

La barricade a été érigée près de l'ancienne autoroute 2 à Marysville :

Revendications

Des Autochtones avaient bloqué la ligne de chemin de fer au même endroit le 8 mars dernier, avant d'être délogés par la police. Trois manifestants ont été arrêtés et accusés notamment de méfait.

Quelques jours plus tôt, un groupe de militants avait aussi érigé un barrage routier dans la région, demandant une enquête fédérale sur les nombreux cas de femmes autochtones disparues et assassinées au pays.

Ottawa a rejeté les appels en ce sens jusqu'à maintenant.