DIVERTISSEMENT

Salon international du livre de Québec : «Attention danger»

19/03/2014 08:24 EDT | Actualisé 19/03/2014 08:28 EDT
Carl Langelier

QUÉBEC – Accepter la présidence d’honneur du Salon international du livre de Québec, ce n’est pas faire acte de présence par «sens du devoir», lance Marie Laberge qui a troqué sa cape de romancière pour celle de militante. «Si nous n’avons plus la littérature, nous sommes en danger en tant que société», affirme-t-elle avec conviction devant la foule venue assister au dévoilement de la programmation 2014.

La romancière et marraine de l’organisme Lire et faire lire renchérit : «Un enfant sur cinq est analphabète au Québec, c’est pour eux qu’il faut propager l’amour de la lecture.» Pour y arriver, Alexandre Jardin fondateur de l’organisme en France, viendra lui prêter main-forte aux côtés des 1 100 auteurs qui seront présents sur le plancher du Centre des congrès de Québec. «Nous avons travaillé en tant qu’auteurs dans une immense solitude, maintenant c’est le party», a conclu l’auteure de la trilogie Le goût du bonheur.

Le party des adultes

Le volet adulte est rempli de «grands crus», nous confirme Danièle Bombardier, responsable de ce volet. Outre Alexandre Jardin qui viendra faire la promotion de son plus récent ouvrage Mes trois zèbres, Marie-Claire Blais, prix Médicis 1966, signe Passages américains, un essai sur la jeunesse qui lutte contre l’autoritarisme et la ségrégation. Laure Adler, prix Femina 1998, nous reconduira dans l’univers de Marguerite Duras. Le nouvel académicien Dany Laferrière, qui recevra un hommage, sera aussi de la partie.

D’ailleurs, tous participeront à des tables littéraires devant public. Il s'agit d'un exercice fascinant pour tout lecteur qui veut pénétrer l’univers créatif et mystérieux des auteurs. Les Laberge et Laferrière vous raconteront leur première fois tandis que Martin Michaud vous dévoilera pourquoi tous les écrivains ont envie d’écrire un polar. Clémence Desrochers, quant à elle, viendra vous dire pourquoi sa révolution de la parole n’est pas si tranquille.

Le party des plus jeunes

Les jeunes sont en moyenne 23 000 à investir le salon chaque année. Pour 2014, les ingrédients semblent réunis pour donner goût à la lecture. Bien sûr, Géronimo Stilton, et le fameux Galette seront au rendez-vous, mais il y aura aussi des petits nouveaux. La cantatrice Nathalie Choquette et son personnage Mademoiselle Myrtille, ou encore la comédienne Sophie Faucher, qui signe un livre pour ados sur l’intimidation, feront leur apparition.

Le Festival de la bande dessinée francophone complète à merveille l’offre jeunesse. Trois des dix meilleurs vendeurs francophones au monde seront à Québec dont Laurent Verron qui a relancé la série Boule et Bill en plus des auteurs de la BD la plus populaire au Québec, Game Over. Les mordus pourront voir à l’œuvre les bédéistes s’inspirer des collections du Musée des beaux arts du Québec pour créer des bandes dessinées sur place.

Cette année le salon s’exporte en offrant aux lecteurs noctambules, des soirées de jazz poésie, de slam littéraire et d’improvisation. Aussi, le salon se met au diapason technologique en mettant en valeur un kiosque sur le livre numérique.

Le Salon international du livre de Québec aura lieu du 9 au 12 avril 2014 au Centre des congrès de Québec.

INOLTRE SU HUFFPOST

Le Top 30 des écoliers qui lisent le plus