NOUVELLES

Rapprochement entre Cuba et l'Union européenne

19/03/2014 03:03 EDT | Actualisé 18/05/2014 05:12 EDT

Le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a annoncé mercredi qu'il se rendrait prochainement à Cuba, une première depuis 30 ans, sur fond de
réchauffement des relations entre La Havane et l'Union européenne (UE).

« Je me rendrai bientôt à Cuba, ce qui est un élément nouveau », a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse commune avec son homologue brésilien, Luiz Alberto Figueiredo à Paris.

Cette visite, la première d'un chef de la diplomatie française sur l'île communiste depuis 30 ans, aura lieu avant l'été et aura pour objectif d'évaluer les intentions du gouvernement cubain tout en donnant « plus de substance » aux relations économiques.

Une soixantaine d'entreprises françaises sont déjà actives à Cuba, dont Pernod Ricard, Accor, Bouygues ou encore Total.

La coopération entre l'Union européenne et Cuba a été suspendue en 2003 à la suite d'une vague de répression de l'opposition cubaine.

Le dialogue a repris en octobre 2008, mais les relations restent encadrées par « la position commune » adoptée en 1996 par l'UE qui conditionne le dialogue avec la Havane aux avancées sur la question des droits de l'homme et de la démocratie.

Cuba a accepté début mars une proposition de l'Union européenne d'ouvrir des négociations en vue d'un nouvel accord politique bilatéral. L'Union européenne avait donné son feu vert le 10 février à l'ouverture de ces pourparlers.

Cet accord, qui permettra de développer les échanges commerciaux, l'investissement et le dialogue concernant les droits de l'homme, pourrait être conclu en 2015.

PLUS:rc