NOUVELLES

Le PQ accuse la CAQ de favoriser le PLQ dans Papineau

19/03/2014 06:34 EDT | Actualisé 19/05/2014 05:12 EDT

Le candidat péquiste dans la circonscription de Papineau, Jean-François Primeau, a accusé, mardi, le candidat de la Coalition Avenir Québec (CAQ), René Langelier, de mener une campagne qui favorise le Parti libéral d'Alexandre Iracà.

René Langelier et Alexandre Iracà se sont côtoyés à la Commission scolaire au Coeur-des-Vallées pendant six ans.

M. Langelier a même aidé M. Iracà lors de la campagne provinciale de 2012.

« Il m'appelait. J'allais le rejoindre pour faire des places de personnes âgées. C'était très intéressant. On a été à plein de place ensemble », reconnaît René Langelier.

Le candidat de la CAQ mène actuellement une campagne très sobre dans Papineau. Il ne participe pas à des débats avec ses adversaires et il se concentre sur le porte-à-porte.

Le candidat du Parti Québécois (PQ), Jean-François Primeau, évoque la possibilité que la présence de M. Langelier dans cette campagne électorale ne soit pas le fruit du hasard.

« Est-ce démocratique vis-à-vis de la population de dire aux gens, on met des candidats presque fantôme, et à ce moment-là, ils additionnent les votes? », s'interroge M. Primeau.

Alexandre Iracà se défend pour sa part d'utiliser une quelconque stratégie pour emporter le scrutin.

« Je ne le connais pas à ce point-là. Chaque personne est libre de faire son choix et de se présenter avec ses convictions à elle, avec le parti qu'il désire », assure M. Iracà.

En 2012, M. Primeau s'était incliné par une différence de 167 voix face à Alexandre Iracà, dans ce qui fut considéré comme la course électorale la plus serrée de l'Outaouais.

PLUS:rc