NOUVELLES

Le match Russie-Ukraine maintenu en dépit de la crise politique

19/03/2014 05:26 EDT | Actualisé 19/05/2014 05:12 EDT

La confrontation entre la Russie et l'Ukraine prévue en quarts de finale des World Series de boxe (WSB) a été maintenue, malgré la crise entre les deux pays au sujet de la Crimée, ont annoncé les organisateurs mercredi.

"Cette décision est basée sur le principe du mouvement olympique, selon lequel le sport doit toujours être géré en dehors de la politique", dit un communiqué commun.

"Les deux équipes sont complètement d'accord sur le principe et l'AIBA/WSB est très heureuse que ce point de vue soit respecté conjointement", a ajouté le communiqué.

L'Association internationale de boxe (AIBA) a fixé le quart de finale entre les deux nations le 30 mars à Moscou tandis que le retour se disputera le 4 avril à Donetsk.

Si la Russie passe l'obstacle ukrainien, elle affrontera les Etats-Unis, une autre rencontre à fortes connotations politiques, ou Cuba.

Le match-vedette mettra aux prises le Russe Nikita Ivanov et l'Ukrainien Aleksandr Gvozdyk, invaincu en neuf combats et médaillé de bronze aux jeux Olympiques de Londres en 2012.

L'Ukraine et la Russie sont en crise. Moscou a officialisé le rattachement de la péninsule ukrainienne de Crimée occupée depuis près de trois semaines par des troupes russes. Et Kiev a décidé de quitter la CEI mercredi tout en étudiant l'évacuation de ses troupes de Crimée, leurs bases étant encerclées ou occupées par les Russes.

dj/ade/sk

PLUS:hp