NOUVELLES

Israël approuve 186 logements dans des colonies à Jérusalem-Est (conseiller municipal)

19/03/2014 05:35 EDT | Actualisé 19/05/2014 05:12 EDT

La municipalité israélienne de Jérusalem a approuvé mercredi la construction de 186 nouveaux logements dans des quartiers de colonisation de Jérusalem-Est occupée et annexée, a indiqué à l'AFP un conseiller municipal d'opposition.

"Quarante nouveaux logements à Pisgat Zeev et 146 à Har Homa ont été définitivement approuvés", a déclaré le conseiller municipal Yossef Pepe Alalou, membre du parti Meretz (gauche).

"Il s'agit d'une décision problématique du point de vue des Palestiniens mais aussi des Américains et de l'ensemble de la communauté internationale", a souligné M. Alalou.

Cette annonce intervient alors que le président palestinien Mahmoud Abbas a affirmé qu'il exigerait notamment un gel de la colonisation si les Etats-Unis proposaient une prolongation des négociations avec Israël au-delà de l'échéance de fin avril.

Hanane Achraoui, membre du Comité exécutif de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP), a réagi en condamnant "la dernière escalade par Israël de son entreprise de colonisation illégale", dans un communiqué.

"Il est devenu évident qu'Israël a fait tout son possible pour détruire les négociations en cours", a-t-elle estimé, appelant "les Etats-Unis et le reste de la communauté à faire preuve de la volonté politique nécessaire pour mettre fin à la culture israélienne d'immunité".

Le porte-parole de l'organisation israélienne anti-colonisation la Paix maintenant, Lior Amihaï a également déploré "une triste décision de la municipalité de Jérusalem qui, avec l'aval du gouvernement, annonce la construction de 186 nouveaux logements à Jérusalem-Est alors que la communauté internationale est occupée à maintenir à flot les négociations entre Israël et les Palestiniens".

La dernière annonce de nouveaux projets dans les quartiers de colonisation de Jérusalem-Est remonte à début février, lorsque la municipalité de Jérusalem avait donné son feu vert à 558 logements, 386 à Har Homa, 136 à Neve Yaakov et 36 à Pisgat Zeev.

Dans un rapport sur les "violations" des droits des Palestiniens par Israël depuis le début des négociations jusqu'au 16 mars, l'Organisation de libération de la Palestine (OLP) souligne mardi qu'au cours de cette période, "56 Palestiniens ont été tués" et que les travaux ont commencé sur "10.509 unités de logement" dans les colonies.

Israël a proclamé l'ensemble de Jérusalem sa capitale "éternelle et indivisible", alors que les Palestiniens veulent faire de Jérusalem-Est, occupée et annexée depuis 1967, la capitale de l'Etat auquel ils aspirent.

Quelque 200.000 Israéliens habitent des quartiers de colonisation à Jérusalem-Est, à côté de près de 300.000 Palestiniens.

dms/sst/agr/vl

PLUS:hp