NOUVELLES

Un employé de la Minuad a disparu au Darfour

18/03/2014 11:53 EDT | Actualisé 18/05/2014 05:12 EDT

Un membre de la mission conjointe ONU-Union africaine au Darfour (Minuad) a disparu, a affirmé un porte-parole à l'AFP mardi, alors que les violences s'amplifient dans la région.

L'employé "a disparu" le 11 mars dans la capitale de l'Etat soudanais du Darfour-Nord, El-Facher, a précisé Christopher Cycmanick, le porte-parole de la Minuad.

El-Facher est le QG de la mission.

M. Cycmanick a uniquement indiqué que cette personne travaillait "pour la Minuad", refusant de préciser s'il avait été enlevé, de quel pays il ou elle était originaire, ou quel était son poste à la Minuad.

Plus de 19.000 soldats et policiers ainsi que 1.000 civils étrangers et 3.000 Soudanais travaillent pour la Minuad.

"La mission, en coordination et avec l'aide des autorités locales, fait tout ce qui est possible pour localiser la personne disparue", a indiqué M. Cycmanick.

Deux membres jordaniens de la Minuad avaient été libérés en janvier 2013 après 136 jours de captivité.

La Minuad est chargée de protéger les civils et d'assurer un accès sécurisé et sans entrave à l'aide humanitaire destinée à cette région du Soudan en proie à des violences depuis le soulèvement en 2003 de rebelles contre le pouvoir central et les élites arabes.

Les violences au Darfour ont fait au moins 300.000 morts et près de deux millions de personnes selon l'ONU, après 11 ans de conflit entre rebelles et pouvoir.

Depuis deux ans, les difficultés économiques du Soudan ont empiré la situation dans cette région, selon un rapport de l'ONU, notamment en raison de combats sanglants entre milices arabes se disputant la terre, l'eau et les droits miniers.

it/bpz/cbo/hj

PLUS:hp