POLITIQUE

Télécommunications sans fil: la publicité des conservateurs laisse le public dans l'ignorance

18/03/2014 09:36 EDT | Actualisé 18/05/2014 05:12 EDT
Blend Images - REB Images via Getty Images

OTTAWA - Le gouvernement Harper a dépensé des millions de dollars en publicité sur la question de la concurrence dans le secteur des télécommunications sans fil mais celles-ci ont laissé perplexes les consommateurs qui s'interrogeaient sur les intentions des conservateurs.

Selon un rapport établi par une firme de recherches en marketing, TNS Canada, la campagne publicitaire a réussi à sensibiliser la population sur les enjeux de ce secteur sans toutefois l'informer sur les mesures concrètes envisagées par le gouvernement. Les auteurs notent que l'auditoire ne pouvait que deviner ce que le gouvernement avait l'intention de faire.

Les publicités, diffusées à la radio, à la télévision et dans les journaux, a soulevé l'ire des acteurs des télécommunication qui ont accusé le gouvernement d'avoir lancé une attaque sans précédent contre un secteur commercial important.

Malgré cela, un porte-parole du ministre de l'Industrie, James Moore, a indiqué que le gouvernement pense que «le rapport est globalement positif».

Dans un courriel transmis à La Presse Canadienne, Jake Enright a affirmé que les principales entreprises canadiennes de télécommunication sans fil ont dépensé des millions de dollars pour dénaturer les politiques gouvernementales. Il a ajouté que le gouvernement avait l'obligation d'informer la population sur ses politiques.

L'ennui, selon des groupes-témoins, les publicités diffusées au cours de l'automne, parlaient d'aucune politque.

L'étude de TNS Canada a coûté un peu moins de 45 000 $. La firme a rencontré des groupes en Colombie-Britannique, en Ontario et à Montréal.