NOUVELLES

Érection d'un deuxième dôme : l'attitude du maire dénoncée

18/03/2014 04:31 EDT | Actualisé 17/05/2014 05:12 EDT

Le Conseil de quartier Vieux-Québec-Cap-Blanc-Colline-Parlementaire déplore l'attitude du maire Labeaume qui, selon le regroupement, banalise l'apparition du second silo à granules à l'anse au Foulon.

Le deuxième dôme de 45 mètres de haut a été érigé dans la nuit.

Le maire de Québec, Régis Labeaume, a affirmé mardi matin qu'un ou deux dômes ne faisait pas de différence.

« Je suis passé là ce matin, c'est quasiment mieux deux qu'un, c'est bizarre à dire », a déclaré Régis Labeaume.

Le président du conseil de quartier Alain Samson estime que la Ville doit prendre le dossier au sérieux sans négliger la question de la sécurité publique.

« Ce n'est pas juste une question d'esthétique. Il ne faut pas minimiser tout ça. Il n'en demeure pas moins que c'est une question de sécurité et on attend que la Ville rende ses études publiques relativement au fait qu'il n'y a pas de problématique ou s'il y a des problématiques, que la Ville va intervenir pour les faire cesser », soulève M. Samson.

La députée néo-démocrate Annick Papillon croit pour sa part qu'il est essentiel que les résidents de Québec aient leur mot à dire dans tous les développements futurs de ce secteur névralgique de l'économie de la région.

« Je pense que le Port de Québec a appris en 2013 que c'était important de consulter la population que vraiment, la communication aille dans les deux sens et évidemment, ce deuxième silo est là pour nous rappeler qu'il faut que ça se passe comme ça pour tout projet futur », dit-elle.

Elle invite la population à signer une pétition en ce sens sur son site Internet.

Quant à l'administration Labeaume, elle attend toujours le rapport du comité formé afin de faire des recommandations pour intégrer les deux dômes dans le paysage.

Rappelons que le ministère du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs (MDDEP) avait émis un avis de non-conformité à Arrimage Québec à l'arrivée du premier silo. Un deuxième avis pourrait survenir suite à l'érection de cette seconde structure.

PLUS:rc