NOUVELLES

Levée de l'état d'urgence en Thaïlande

18/03/2014 02:13 EDT | Actualisé 17/05/2014 05:12 EDT

Le gouvernement thaïlandais a décidé de lever l'état d'urgence en vigueur depuis le 22 janvier à Bangkok et dans ses provinces environnantes car les manifestations hostiles au Premier ministre Yingluck Shinawatra ont perdu en intensité, a déclaré mardi le chef de la sécurité nationale.

« Nous avons convenu de lever l'état d'urgence (...) à partir de demain (mercredi) et jusqu'au 30 avril car le nombre de contestataires a diminué et car les milieux d'affaires nous le demandent », a déclaré Paradorn Pattanathabutr.

Le gouvernement a imposé l'état d'urgence dans la capitale et sa région le 22 janvier pour une période de soixante jours, afin notamment de faciliter le déroulement des élections législatives anticipées du 2 février.

La plupart de ses dispositions n'ont toutefois pas été employées, d'autant qu'une partie d'entre elles ont été rejetées le 19 février par un tribunal.

Les manifestations hostiles à Yingluck ont commencé début novembre à Bangkok, mais plusieurs campements de l'opposition ont été fermés à la mi-mars, ce qui a fortement contribué à ramener le calme dans la capitale.

PLUS:rc