NOUVELLES

Les sanctions suscitent chez la Russie "ironie et sarcasme" (conseiller de Poutine)

18/03/2014 06:49 EDT | Actualisé 18/05/2014 05:12 EDT

Les sanctions occidentales annoncées lundi à l'égard de hauts responsables russes suscitent "l'ironie et même le sarcasme", a déclaré mardi un conseiller du président russe, Iouri Ouchakov.

"Nous en avons déjà assez de ces sanctions, elles suscitent l'ironie et même le sarcasme", a déclaré M. Ouchakov, cité par les agences de presse russes.

Il répondait à une question sur le fait de savoir si Moscou allait répondre par des sanctions.

"Je pense que ce sont des sanctions très confortables, je n'y vois pour moi aucun problème. Cela ne me gêne pas, au contraire j'en suis fier. C'est une sorte d'+Oscar+ de la part de l'Amérique, dans la catégorie +meilleur second rôle masculin+", a ironisé un autre conseiller présidentiel, Vladislav Sourkov.

Annoncées presque simultanément à Bruxelles et Washington, les sanctions européennes et américaines, plutôt symboliques, concernent un nombre limité de hauts responsables russes et ukrainiens pro-russes et épargnent a priori M. Poutine, mais frappent très près du président russe, au moins celles prises côté américain.

M. Poutine s'exprimera sur le sujet à 11H00 GMT au Kremlin devant les deux chambres du Parlement russe, les dirigeants des régions russes et des représentants de la société civile, deux jours après le plébiscite sur le rattachement de la péninsule ukrainienne à la Russie.

uh/edy/ros

PLUS:hp