POLITIQUE

La justice, parent pauvre de la campagne selon le Barreau du Québec

18/03/2014 12:48 EDT | Actualisé 18/03/2014 12:48 EDT
Chris Ryan via Getty Images

Bien qu'elle salue les avancées des 18 derniers mois, la bâtonnière du Québec, Me Johanne Brodeur, déplore le manque d'engagements des principaux partis en matière de justice.

Le nouveau Code de procédure civile a été adopté par l'Assemblée nationale le 20 février dernier. Il prévoit de prendre la justice civile plus accessible et plus rapide pour toutes les parties, en mettant l'accent sur les modes amiables de règlement des conflits comme la médiation.

Or, le Barreau du Québec demande aussi de réduire les inégalités dans le traitement fiscal et de mettre fin à la justice de seconde zone » dans le Grand Nord. « On demande à ce que les partis soient prêts à s'engager », précise Me Brodeur.

Il est aussi question de remettre l’informatisation de la justice à l'avant-plan, projet qui a été suspendu à plusieurs reprises après des investissements de plusieurs millions de dollars. « Des sommes importantes ont été englouties sans résultats », critique-t-elle. « On espère des services en ligne pour le citoyen, que les demandes se fassent directement via internet, que les citoyens aient une copie informatique du jugement. Pour l'instant, les jugements sont rendus à la main et on en fait des photocopies. Il est temps de s'adapter, on est en 2014. »

Une éducation juridique, et vite!

Me Johanne Brodeur estime qu'une éducation juridique est nécessaire à l'école secondaire ou au collégial afin que les jeunes comprennent leurs droits fondamentaux. « J'ai des enfants et je dois répondre à des questions concernant les cartes de crédit, par exemple. » Le Québec pourrait s'inspirer de ce qui se fait ailleurs au Canada, explique-t-elle, où il existe des cours d'éducation civique.

Le Barreau du Québec a lancé le microsite votrejustice.ca, où la population pourra s'exprimer sur divers enjeux. À noter aussi qu'il y aura un débat le 2 avril prochain, à midi, avec des représentants des principaux partis politiques afin d'entendre leurs propositions en matière de justice.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les promesses en vrac