POLITIQUE

Élections 2014: Anarchopanda se retire de la course

18/03/2014 08:17 EDT | Actualisé 18/05/2014 05:12 EDT
PC

Le professeur de philosophie Julien Villeneuve, qui a donné vie à Anarchopanda durant le conflit étudiant de 2012, ne sera finalement pas candidat aux élections du 7 avril.

M. Villeneuve se désiste maintenant que le Parti nul, le parti qu'il a cofondé, est bien lancé.

L'activiste, qui avait annoncé la semaine dernière qu'il se lançait dans la course, craint une personnalisation de son option politique.

Il explique qu'il ne veut pas que les électeurs votent pour Anarchopanda, mais bien pour personne.

Le Parti nul compte 41 candidats confirmés.

Créé en 2009, ce parti s'adresse aux électeurs insatisfaits, aux désabusés du système politique, qui désirent annuler leur vote en envoyant un message de protestation. Au Québec, les votes blancs ne sont pas comptabilisés.

Les votes volontairement annulés sont rangés dans la catégorie des bulletins rejetés, tandis que l'abstention « risque toujours d'être interprétée comme un simple désengagement politique ou, pire encore, comme un acquiescement tacite à la situation sociale et politique actuelle », explique le site du parti.

En 2012, le Parti nul avait récolté un mince 0,06 % des voix, avec ses 10 candidats.

Le chef du parti, Renaud Blais, soutient que « si, par des circonstances abracadabrantes, un candidat nul était élu comme député », son « mandat se limiterait tout simplement à faire en sorte que des citoyens puissent exprimer directement au Parlement les raisons qui les ont amenés à voter pour un candidat nul ».

Professeur de philosophie au Collège de Maisonneuve, l'homme derrière Anarchopanda avait l'habitude d'offrir des câlins aux membres des forces policières durant le printemps érable. Il est ensuite devenu le symbole des opposants au règlement antimasque P-6 encadrant les manifestations.

La fin de semaine dernière, il a été interpellé par les policiers dans la foulée de la manifestation contre la brutalité policière, à Montréal.

INOLTRE SU HUFFPOST

La campagne électorale en images