NOUVELLES

Brésil: des pêcheurs bloquent la Transamazonienne

18/03/2014 06:15 EDT | Actualisé 18/05/2014 05:12 EDT

Une centaine de pêcheurs affectés par la construction du barrage de Belo Monte, dans l'Amazonie brésilienne, ont bloqué mardi la route Transamazonienne devant l'un des principaux chantiers pour protester contre les promesses non tenues, selon eux, par le consortium Norte Energia.

La manifestation a duré toute la matinée et pris fin en début d'après-midi après une réunion entre les deux parties, a déclaré à l'AFP l'attaché de presse du Consortium Norte Energia (public) à Altamira (Etat amazonien du Para).

Les manifestants, qui ont brûlé des pneus sur la route, accusent Norte Energia de bafouer les accords qui prévoient de dédommager les pêcheurs.

"C'est résolu, un accord a été passé avec les pêcheurs. Leurs dirigeants seront reçus jeudi à Altamira par des représentants du gouvernement fédéral", a précisé le porte-parole de l'entreprise.

En construction sur le fleuve Xingu, le barrage, d'un coût de près de 13 milliards de dollars, est le plus important en cours d'édification au Brésil. Il fournira 11.233 MW, soit 11% de la capacité installée du pays.

Sa mise en place entraînera l'inondation de 502 km2 mais les terres indigènes ne seront pas touchées. Cependant, l'édification du barrage risque de changer le mode de vie des communautés vivant aux alentours, qui ne pourront plus pêcher dans la rivière pour leur subsistance.

Norte Energia affirme que 117 projets sociaux-économiques et environnementaux sont déjà en cours dans la région pour une enveloppe de 117 millions de dollars.

cdo/ybl/jeb

PLUS:hp