NOUVELLES

Transport en commun : les Québécois favorables à plus de financement

17/03/2014 09:23 EDT | Actualisé 17/05/2014 05:12 EDT

Les Québécois de toutes les régions réclament des investissements en transport en commun, révèle un sondage réalisé par la firme CROP pour le compte de l'Association du transport urbain du Québec (ATUQ).

Bien que plus de la moitié des Québécois n'utilisent jamais le transport en commun (52 %), le sondage indique que 88 % d'entre eux estiment qu'il serait important que le gouvernement du Québec investisse davantage dans ce mode de transport.

Le sondage démontre également que 56 % des Québécois estiment que les municipalités devraient participer à ce financement à parts égales avec le gouvernement provincial. « Ces résultats sont très révélateurs pour nous et nos sociétés membres, car ils démontrent clairement que la perception des citoyens par rapport au financement du transport en commun est très favorable, et nous sommes fiers de constater que les Québécois appuient le transport en commun », a précisé le président du conseil d'administration de l'ATUQ, Philippe Schnobb.

Selon le sondage, 47 % des Québécois utilisent le transport en commun pour leurs déplacements et plus de la moitié (50 à 53 %) d'entre eux verraient leur opinion du gouvernement s'améliorer si ce dernier en augmentait le financement.

« Les citoyens de toutes les régions du Québec croient au potentiel du transport en commun et à sa contribution positive à la société québécoise, poursuit M. Schnobb. Nous invitons les candidats aux élections provinciales à prendre en considération ce message, à faire du transport en commun une de leurs priorités et surtout à formuler des engagements financiers concrets! »

L'ATUQ, un organisme de « concertation et de représentation publique et politique » pour promouvoir le transport en commun, regroupe les neuf sociétés de transport de la province : Montréal, Québec, Lévis, Laval, Longueuil, Gatineau, Trois-Rivières, Saguenay et Sherbrooke.

PLUS:rc