NOUVELLES

Nigeria: Shell ferme son terminal d'exportation en raison de fuites

17/03/2014 08:25 EDT | Actualisé 17/05/2014 05:12 EDT

La compagnie de pétrole anglo-néerlandaise Royal Dutch Shell a annoncé lundi qu'elle avait fermé son terminal d'exportations de pétrole situé dans le Delta du Niger en raison d'une fuite de pétrole.

La filiale de Shell au Nigeria SPDC est en train de réparer une fuite sur l'oléoduc qui approvisionne le terminal pétrolier de Fombes dans l'ouest du Delta du Niger, a indiqué la multinationale dans un communiqué.

"L'oléoduc a été entièrement arrêté, quand la fuite a été détectée le 4 mars", a déclaré Shell, sans révéler le montant des pertes enregistrées.

Le terminal de Forcados, avec une capacité de 400.000 barils de pétrole par jour, est l'un des plus importants terminaux de Nigeria.

Le Nigeria est le plus important producteur de pétrole d'Afrique, avec plus de 2 millions de barils de brut par jour (mbj).

Shell a dénoncé des vols répétés de pétrole et des sabotages sur des pipe-lines importants, à l'origine des principales fuites et de la pollution dans la région.

Les vols de pétrole brut sont un problème majeur au Nigeria, ce qui représente selon les estimations des pertes de 6 milliards de dollars (4,3 milliards d'euros) de chiffres d'affaires par an.

Le mois dernier, Shell a dû fermer son oléoduc de Nembe, à cause d'une fuite, ce qui a entraîné une perte estimée de de 95.000 barils par jour.

joa/bs/ide/nas/sba

ROYAL DUTCH SHELL PLC

PLUS:hp