NOUVELLES

Monoxyde de carbone : trois morts en banlieue de Toronto

17/03/2014 07:04 EDT | Actualisé 17/05/2014 05:12 EDT

Un couple et leur fils, à Brampton, à l'ouest de Toronto, sont morts vraisemblablement d'une intoxication au monoxyde carbone (CO) durant la nuit.

Il s'agit de Peter Pitamber, un restaurateur originaire de la Guyane, sa femme, Seeta, et leur fils, Terry.

L'autre fils de la famille a fait la macabre découverte en rentrant à la maison peu avant 2 h, lundi. Il a entendu l'alarme des avertisseurs de CO de la maison qui retentissait et a appelé le 911. Les victimes étaient alors insconscientes.

Le mercure a chuté à -15 °C durant la nuit.

Proches en état de choc

Deux autres personnes qui dormaient dans la maison, au sous-sol, ont été transportées à l'hôpital, mais on ne craint pas pour leur vie. Les deux hommes étaient des proches de la famille.

Le frère du père de famille mort raconte qu'il était déjà en état de choc, à la suite de la mort de sa mère il y a quelques semaines.

Selon des voisins, la famille habitait dans le quartier depuis un peu plus de deux ans.

Tueur silencieux

Les policiers rappellent au public que le monoxyde de carbone est un gaz inodore et incolore. 

En décembre dernier, trois personnes sont mortes d'un empoisonnement au CO dans un chalet de Sept-Îles, au Québec, et deux autres, dans une maison à Newcastle, en Ontario. Dans ce dernier cas, un quinquagénaire et sa mère de 72 ans avaient utilisé une génératrice pour chauffer leur maison sans électricité. Durant la crise du verglas, de nombreux autres résidents de la région de Toronto avaient été hospitalisés après s'être servi de leur BBQ à l'intérieur pour cuisiner et se réchauffer.

Les autorités recommandent aux résidents de munir leur domicile d'avertisseurs de CO et de ne jamais se servir de systèmes de chauffage improvisés qui n'évacuent pas l'air vicié à l'extérieur. 

PLUS:rc