NOUVELLES

L'UE adopte des sanctions contre 21 Russes et Ukrainiens après le référendum

17/03/2014 09:15 EDT | Actualisé 17/05/2014 05:12 EDT

L'Union européenne a adopté lundi des sanctions contre 21 personnalités ukrainiennes et russes jugées responsables de l'annexion de la Crimée par la Russie, a annoncé le ministre lituanien des Affaires étrangères.

Les ministres européens des Affaires étrangères "viennent de décider des sanctions --restrictions de visas et gels d'avoirs-- contre 21 responsables ukrainiens et russes", a déclaré Linas Linkevicius sur son compte twitter.

De sources diplomatiques, on a précisé que les sanctions visaient 13 responsables russes et huit Ukrainiens pro-russes.

M. Linkevicius a indiqué que l'UE prendraient des "sanctions supplémentaires dans les prochains jours".

"Nous essayons d'envoyer le message le plus fort possible à la Russie" afin qu'elle "comprenne combien la situation est grave" au lendemain du "soi-disant" référendum en Crimée, avait déclaré la chef de la diplomatie européenne, Catherine Ashton, à son arrivée à la réunion des ministres des Affaires étrangères de l'UE.

De telles sanctions sont inédites dans l'histoire des relations UE-Russie depuis l'effondrement de l'Union soviétique. Elles marquent l'application de la deuxième étape de la "réponse graduée" sur laquelle s'étaient entendus les chefs d'Etat et de gouvernement européens lors de leur réunion extraordinaire sur l'Ukraine du 6 mars.

Cette première liste limitée ne devait pas comprendre de membres du gouvernement russe, avait-on précisé auparavant de sources diplomatiques.

jlb/aje/bir

PLUS:hp