NOUVELLES

Gorbatchev salue le référendum en Crimée et critique les sanctions

17/03/2014 09:30 EDT | Actualisé 17/05/2014 05:12 EDT

L'ancien président soviétique Mikhaïl Gorbatchev a salué lundi le résultat du référendum en Crimée sur le rattachement de la péninsule à la Russie et fustigé l'idée des Occidentaux d'imposer des sanctions à l'égard de responsables russes et ukrainiens.

"Si la Crimée a à l'époque été unie à l'Ukraine selon des lois soviétiques, (...) sans demander son avis au peuple, aujourd'hui ce peuple a décidé de corriger cette erreur. Il faut saluer cela, et non annoncer des sanctions", a-t-il déclaré, cité par l'agence Interfax.

La péninsule de la mer Noire avait été offerte à l'Ukraine par le dirigeant soviétique Nikita Khrouchtchev en 1954.

"Pour décréter des sanctions il faut des raisons très sérieuses. Et elles doivent être soutenues par l'Onu", a estimé M. Gorbatchev.

"L'expression de la volonté du peuple de Crimée et son incorporation à la Fédération de Russie en tant que région n'est pas une raison suffisante", a-t-il jugé.

Près de 97% des votants ont approuvé dimanche le rattachement de cette péninsule ukrainienne à la Fédération de Russie, qui a proclamé lundi son indépendance.

Dans la foulée, l'Union européenne a adopté des sanctions contre 21 personnalités ukrainiennes et russes jugées responsables de l'annexion de la Crimée par la Russie, selon le ministre lituanien des Affaires étrangères.

edy/uh/bir

PLUS:hp