NOUVELLES

De plus en plus de seringues usagées retrouvées dans les banlieues d'Ottawa

17/03/2014 07:16 EDT | Actualisé 17/05/2014 05:12 EDT

Le problème des seringues usagées était déjà bien connu au centre-ville d'Ottawa, mais voilà que de plus en plus de seringues sont retrouvées dans les quartiers en périphérie du centre-ville de la capitale nationale.

C'est en effet dans les quartiers Rideau-Vanier et Somerset que plus de la moitié des seringues usagées ont été retrouvées au cours des cinq dernières années.

Or, selon des données obtenues auprès de la Ville d'Ottawa par CBC en vertu de la Loi sur l'accès à l'information municipale et la protection de la vie privée, les fonctionnaires municipaux ont aussi reçu, entre 2009 et 2013, au moins une quarantaine de plaintes en moyenne chaque année relativement à la présence de seringues usagées dans des quartiers tels que Vars, Manotick, Kanata et Orléans.

Pour consulter la carte interactive de CBC, cliquez ici.

Des résidents inquiets

Samantha Churchill est propriétaire d'une garderie privée dans le secteur Fallingbrook du quartier Orléans et dit avoir elle-même trouvé, il y a quelques années, une seringue dans un tas de terre utilisé par des résidents du voisinage pour leurs jardins.

Une autre résidente du quartier, Lisa Kaluski, raconte pour sa part qu'une seringue souillée a été trouvée devant sa maison dans le croissant Valade.

Elle explique que des voisins suspectaient qu'une résidence était fréquentée par des utilisateurs de drogues et affirme qu'une entreprise spécialisée en ramassage des ordures lui a dit avoir trouvé des seringues à l'intérieur après le déménagement des locataires.

« C'est le genre de choses que vous vous attendez à entendre dans certains coins de la ville, mais comme je le dis, vous ne savez jamais ce qui se passe derrière des portes closes », dit-elle.

Seulement une fraction des seringues utilisées à Ottawa

Le nombre de seringues souillées retrouvées par des résidents et signalées aux agents de règlements municipaux d'Ottawa ne représente qu'une fraction des seringues ramassées par les employés municipaux.

L'an dernier, ces derniers ont collecté 8000 seringues usagées, selon le gestionnaire de programme à Santé publique Ottawa Craig Calder.

Mais même ces chiffres ne représentent qu'une fraction des 1,3 million de seringues utilisés par les professionnels de la santé et les utilisateurs de médicaments par injection, comme les diabétiques.

Avec les informations d'Ashley Burke et David McKie pour CBC.

PLUS:rc