NOUVELLES

Le fabricant de téléphones intelligents BlackBerry licencie 120 travailleurs en Ontario

17/03/2014 03:13 EDT | Actualisé 17/05/2014 05:12 EDT
Getty
A visitor passes the Blackberry Ltd. stand during the Apps World Multi-Platform Developer Show in London, U.K., on Wednesday, Oct. 23, 2013. Retail sales of Internet-connected wearable devices, including watches and eyeglasses, will reach $19 billion by 2018, compared with $1.4 billion this year, Juniper Research said in an Oct. 15 report. Photographer: Chris Ratcliffe/Bloomberg via Getty Images

WATERLOO, Ont. - BlackBerry (TSX:BB) a annoncé lundi avoir licencié 120 employés de ses secteurs du développement des produits et de la technologie sans fil.

Les mises à pied — qui font partie des projets annoncés l'an dernier par la société afin de diminuer ses coûts en partie au moyen de licenciements — sont concentrées au siège de social du fabricant de téléphones intelligents de Waterloo, en Ontario­.

Dans un communiqué, BlackBerry a expliqué qu'il cherchait à redevenir rentable et qu'il entendait continuer d'optimiser ses ressources afin d'atteindre ses objectifs opérationnels.

À la Bourse de Toronto, lundi, les actions de BlackBerry ont clôturé à 10,13 $, en baisse de 19 cents par apport à leur précédent cours de fermeture.

INOLTRE SU HUFFPOST

Lancement du BlackBerry 10