NOUVELLES

Blackberry licencie 120 autres employés

17/03/2014 04:13 EDT | Actualisé 16/05/2014 05:12 EDT

L'entreprise canadienne Blackberry a annoncé lundi qu'elle licenciera 120 employés qui travaillent principalement à son siège social de Waterloo, en Ontario. Ces employés œuvraient dans le domaine du développement et de la technologie sans fil.

L'entreprise avait annoncé en septembre dernier la suppression de 4 500 emplois, ce qui représente 40 % de ses effectifs. Selon la compagnie, ces 120 licenciements font partie de cette suppression massive d'emplois.

« Nous remercions nos employés pour leur bon travail et nous savons qu'il s'agit de nouvelles difficiles pour eux », a fait savoir l'entreprise par voie de communiqué. 

Blackberry a en outre indiqué qu'elle travaillait fort pour optimiser ses ressources afin de redevenir rentable éventuellement. La compagnie doit faire état le 28 mars prochain de ses résultats du quatrième trimestre pour l'année 2014.

Plus tôt au mois de mars, Blackberry avait annoncé qu'elle avait vendu son siège social américain, situé au Texas.

Lundi après-midi, l'action de Blackberry avait baissé de 26 cents à la Bourse de Toronto. 

En novembre dernier, la compagnie disait être en pleine restructuration devant le déclin de ses parts de marché. Elle avait finalement renoncé à se faire acheter par la firme d'investissement canadienne Fairfax Financial. Elle avait plutôt choisi de vendre des obligations convertibles, notamment à Fairfax, pour gagner 1 milliard de dollars. 

L'ancien géant canadien des télécommunications éprouve des difficultés depuis plusieurs années à cause de ses compétiteurs, dont le Iphone d'Apple et le système d'exploitation Android, de Google.

 

PLUS:rc