NOUVELLES

Avec Fenninger et Hirscher, l'Autriche trône sur le ski alpin

17/03/2014 09:21 EDT | Actualisé 17/05/2014 05:12 EDT

La saison de ski alpin 2013/14 qui s'est achevée dimanche à Lenzerheide sur le couronnement d'Anna Fenninger et de Marcel Hirscher a viré au triomphe de l'Autriche, aussi impériale en Coupe du monde qu'aux jeux Olympiques.

Une véritable Wunderteam

Le bilan autrichien a de quoi laisser les autres nations songeuses: 60 podiums dont 18 victoires en Coupe du monde, 9 médailles dont 3 d'or aux jeux Olympiques. Ce qui signifie qu'en moyenne, un skieur autrichien pointait pratiquement sur le podium de chaque course cet hiver et que plus d'une course sur quatre avait un vainqueur autrichien. Les deux héros sont Marcel Hirscher et Anna Fenninger. Le premier, tout juste 25 ans, s'est adjugé pour la troisième année consécutive le grand globe de cristal. La seconde, 24 ans, non contente d'être sacrée championne olympique de super-G à Sotchi, a enlevé elle aussi l'autre titre suprême en ski alpin, le trophée de la Coupe du monde générale. Avec en plus l'or de Matthias Mayer en descente, l'épreuve reine, et de Mario Matt en slalom, l'Autriche a été au sommet sur tous les tableaux.

Pas de domination outrancière

Aucun skieur n'a écrasé toute concurrence cette saison comme l'Américaine Lindsey Vonn -encore blessée cette saison- ou la Slovène Tina Maze l'avaient fait ces dernières années. Hirscher et Fenninger ont bien cumulé le grand globe et petit globe de cristal et médaille, mais c'est la Suissesse Lara Gut, 22 ans, qui peut se targuer du plus grand nombre de succès entre octobre et mars en Coupe du monde (7). Après sa saison 2013 de tous les records, où elle avait notamment battu celui des points marqués (2.414), Maze a fait profil bas cet hiver avant de sortir du bois à temps en Russie pour couronner doublement sa carrière de l'or olympique (descente et géant).

Trois ténors

Dominateurs, les Américains Ted Ligety, Monsieur Géant, et Mikaela Shiffrin, la petite princesse du slalom, l'ont été dans leur discipline maîtresse, raflant tous les trophées possibles cette saison, comme ils l'avaient fait l'an dernier. Le Norvégien Aksel Lund Svindal a poursuivi sa collection de petits globes de descente et de super-G, mais le triple médaillé des Jeux de Vancouver n'a pas su être au rendez-vous à Sotchi.

Une révélation

A seulement 19 ans, le jeune Norvégien Henrik Kristoffersen a déboulé avec insolence chez les grands, non sans rappeler un certain Marcel Hirscher. En novembre, le slalomeur signait le premier de ses six podiums en Coupe du monde, fin janvier sa première victoire, en février sa première médaille olympique. Tout en s'adjugeant deux titres aux Championnats du monde juniors. Il promet.

stp/gv

PLUS:hp