NOUVELLES

Un festival en Syrie pour marquer le troisième anniversaire du soulèvement

16/03/2014 05:50 EDT | Actualisé 16/05/2014 05:12 EDT

Des militants anti-régime de la ville de Kafranbel ont marqué dimanche le troisième anniversaire du soulèvement en Syrie par un festival, avec des films en plein air et des expositions.

Cette ville contrôlée par les rebelles dans le nord-ouest de la province d'Idleb, s'est fait connaître pour les slogans humoristiques en arabe et en anglais particulièrement créatifs que ses militants inventaient lors des manifestations hebdomadaires du vendredi, qui ont beaucoup circulé sur internet.

Le festival a débuté samedi, jour où le conflit entrait dans sa quatrième année, et se poursuit jusqu'à mardi sous le slogan "la révolution contre la dictature militaire et aussi contre l'extrémisme religieux"

Kafranbel a été attaquée par de l'Etat islamique en Irak et au Levant, un groupe armé jihadiste qui combat le régime mais a aussi combattu ses anciens frères d'armes rebelles au début de l'année.

Dans le cadre de ce festival, les militants ont lancé une campagne baptisée "la liberté est une nécessité", encourageant les participants à inscrire sur des murs de la ville des versets du Coran déconseillant la violence.

Le directeur du festival, Amer Matar, a indiqué à l'AFP que ce thème avait été choisi car "l'extrémisme (religieux) occasionne de grandes pertes pour la révolution, et comme le régime, c'est un ennemi de la liberté et de la construction d'un Etat démocratique."

Le soulèvement a débuté de façon pacifique le 15 mars 2011 avant de se militariser face à la répression implacable du pouvoir, jusqu'à devenir une guerre civile complexe qui a fait 146.000 morts, selon une ONG, et des millions de déplacés.

bur/tl/ser/jk/cnp/jeb

PLUS:hp