NOUVELLES

Syrie: le gouvernement reprend Yabroud

16/03/2014 04:53 EDT | Actualisé 15/05/2014 05:12 EDT

Les forces gouvernementales syriennes, soutenues par des miliciens du Hezbollah libanais, ont repris dimanche le contrôle total de Yabroud, une ville stratégique sur la route entre Damas, Alep et la côte méditerranéenne.

Située à une soixantaine de kilomètres au nord de la capitale, Yabroud était la dernière ville tenue par les insurgés le long de la frontière avec le Liban.

Sa prise permet au président syrien Bachar Al-Assad de sécuriser la voie reliant son fief alaouite le long de la côte méditerranéenne à la capitale tout en coupant la voie
d'approvisionnement des rebelles à partir du Liban.

L'armée syrienne « a restauré la sécurité et la stabilité à Yabroud, après avoir éliminé un grand nombre de mercenaires terroristes », déclare l'armée syrienne dans un communiqué.

La participation active des combattants du Hezbollah libanais, dont le fief s'étend de l'autre côté de la frontière, dans la plaine de la Bekaa, a permis aux forces gouvernementales syriennes d'asseoir leur autorité dans la région.

Selon une source militaire syrienne, environ 1400 rebelles de l'Armée syrienne libre (ASL), d'Ahrar al Cham et d'autres factions ont fui Yabroud ces deux derniers jours. Un millier d'hommes du Front al Nosra, lié à Al Qaïda, étaient en revanche restés samedi pour combattre les troupes qui entraient dans la ville par l'est.

Un combattant du Front al Nosra a confirmé à Reuters que les insurgés avaient préféré se replier face à la supériorité militaire des forces loyalistes.

PLUS:rc