NOUVELLES

Un référendum «illégitime», selon Stephen Harper

16/03/2014 06:48 EDT | Actualisé 16/03/2014 06:48 EDT
CP

Le premier ministre Stephen Harper a assuré dimanche que le référendum en Crimée était «illégitime», dans la lignée des États-Unis et des pays européens.

« Le soi-disant référendum tenu aujourd’hui a eu lieu dans une Crimée occupée illégalement par des forces militaires. Ses résultats ne reflètent rien de plus que le contrôle militaire russe», a fait savoir le premier ministre dans un communiqué.

« Ce « référendum » est illégitime, il n’a aucun effet juridique, et nous ne reconnaissons pas son issue, a-t-il poursuivi. Puisque la Russie refuse de chercher la désescalade, nous travaillons avec nos partenaires du G7 et d’autres alliés en vue de coordonner des sanctions additionnelles contre les personnes responsables.»

« Toute solution à cette crise doit respecter l’intégrité territoriale, la souveraineté et l’indépendance de l’Ukraine ainsi que la constitution de ce pays. Les mesures irresponsables et unilatérales prises par M. Poutine ne feront que contribuer davantage à l’isolement économique et politique de la Russie par rapport à la communauté internationale », a-t-il conclu.

INOLTRE SU HUFFPOST

Référendum en Crimée