NOUVELLES

Merkel dit à Poutine vouloir davantage d'observateurs de l'OSCE en Ukraine

16/03/2014 10:15 EDT | Actualisé 16/05/2014 05:12 EDT

La chancelière allemande Angela Merkel a souhaité que davantage d'observateurs de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) soient déployés en Ukraine, lors d'un entretien téléphonique, dimanche, avec le président russe Vladimir Poutine, a annoncé la chancellerie.

"La chancelière a proposé que la présence actuelle de l'OSCE en Ukraine soit élargie rapidement et qu'un nombre plus important d'observateurs soient envoyés sur les points chauds, notamment à l'est du pays", écrit la chancellerie dans son communiqué.

"Une telle décision devrait être adoptée avec une majorité aussi large que possible lors de la réunion du conseil permanent de l'OSCE à Vienne" qui se tient lundi, a poursuivi Mme Merkel, selon ses services.

M. Poutine "a jugé cette initiative positive. Il a accepté de donner des instructions en ce sens au ministre russe des Affaires étrangères (Sergueï) Lavrov", poursuit le communiqué.

La chancelière allemande a toutefois également condamné l'intervention de soldats russes samedi dans un village du sud de l'Ukraine, dans la région de Kherson, au-delà des limites de la péninsule de Crimée.

Quelque 80 soldats, des hélicoptères et des blindés avaient alors franchi la frontière entre la péninsule de Crimée et le reste de l'Ukraine.

Le gouvernement de Crimée, favorable à Moscou et qui souhaite un rattachement à la Russie au terme du référendum qui se tient ce dimanche dans la péninsule, avait assuré qu'il ne s'agissait pas de soldats russes mais de milices d'autodéfense pro-russes qui avaient pris position pour empêcher la "destruction d'une station de distribution de gaz".

Un million et demi d'électeurs de Crimée doivent choisir dimanche lors d'une consultation entre à rattachement à la Russie et un maintien au sein de l'Ukraine mais avec une autonomie élargie.

Le résultat de ce référendum, dénoncé par le monde entier mais soutenu par Moscou, ne fait aucun doute.

Indépendamment de cela, Mme Merkel a appelé à une prise de contact direct entre les gouvernements russe et ukrainien "pour résoudre les problèmes existants".

hap/ai

PLUS:hp