NOUVELLES

Los Angeles : les travaux de prolongement du métro révèlent des fossiles

16/03/2014 02:55 EDT | Actualisé 15/05/2014 05:12 EDT

Des travaux d'excavation pour une ligne de métro près du musée d'art du comté de Los Angeles a permis la découverte de nombreux fossiles dans une région autrefois peuplée par des tigres à dents de sabre et d'autres animaux préhistoriques.

Selon le Los Angeles Times, le gisement comprend la mâchoire d'une otarie et des mollusques remontant à deux millions d'années, alors que l'océan Pacifique pénétrait beaucoup plus loin à l'intérieur des terres qu'aujourd'hui.

Outre des musées, des restaurants, des boutiques et des immeubles à logements, la zone abrite également le fameux site archéologique LA Brea Tar Pits, où les squelettes de mammouths et de tigres à dents de sabre tombés dans une fosse de goudron ont été préservés pendant des millénaires.

Les travaux, effectués en prévision du prolongement d'une ligne de métro dans l'ouest de Los Angeles l'an prochain, ont révélé beaucoup d'autres artéfacts, dont des panopes, des palourdes, des escargots, des moules et même une branche longue de trois mètres appartenant à une espèce de pin que l'on retrouve normalement dans les terres boisées du centre de la Californie.

L'agence de transport métropolitaine du comté de Los Angeles travaille de concert avec Cogstone Resource Management et le musée George C. Page pour identifier et conserver les fossiles.

La poursuite des travaux, notamment la construction d'une station, devrait entraîner d'autres découvertes.

« C'est la rencontre entre le passé préhistorique de L.A. et le futur de son métro », a déclaré le porte-parole de l'agence de transport, Dave Sotero.

PLUS:rc