NOUVELLES

Le Japon appelle la Russie à ne pas annexer la Crimée

16/03/2014 10:37 EDT | Actualisé 16/05/2014 05:12 EDT

Le gouvernement japonais a appelé lundi la Russie à ne pas annexer la Crimée, au lendemain d'un référendum dans cette république séparatiste d'Ukraine qui a voté en faveur de son rattachement à la Russie.

"Notre pays n'approuve pas ce résultat" du référendum en Crimée, au cours duquel plus de 95% des votants ont voté pour le rattachement à la Russie, a expliqué le porte-parole du gouvernement japonais, Yoshihide Suga, lors d'une conférence de presse.

Le Japon rejoint ainsi les pays occidentaux qui, des Etats-Unis à la France en passant par le Royaume-Uni, ont rejeté le résultat du vote.

"Notre pays va vigoureusement appeler la Russie à respecter la loi internationale, à respecter la souveraineté de l'Ukraine et l'intégrité de son territoire, et à ne pas annexer la Crimée", a ajouté M. Suga.

Le responsable nippon a souligné que le Japon allait coopérer avec les autres pays du club des pays riches du G7 à propos de la Crimée.

Le quotidien économique Nikkei a affirmé pour sa part que les autorités japonaises étudiaient la possibilité de prendre des sanctions économiques contre la Russie, à l'instar des Occidentaux.

mis-kh-pn/jr

PLUS:hp