NOUVELLES

GP d'Australie: déclarations de Ricciardo et Magnussen

16/03/2014 08:41 EDT | Actualisé 16/05/2014 05:12 EDT

Daniel Ricciardo (AUS/Red Bull), 2e: "Je suis bouleversé, c'était une journée incroyable. Il y a deux ou trois semaines, j'aurais pu parier tout ce que j'avais que je ne serais pas sur le podium aujourd'hui. Bravo à toute l'équipe pour un sacré renversement de tendance. Je ne sais pas comment vous avez fait, mais merci les gars. Et merci aussi, bien sûr, aux fans australiens. Je n'ai pas de mots. Nous n'avions jamais fait la distance d'une course (ndlr: en simulation, pendant les essais) jusqu'à aujourd'hui, donc nous ne pensions pas vraiment que nous pourrions voir le drapeau à damier, et encore moins monter sur le podium. C'est pareil pour notre équipe que pour celle de Nico (Rosberg), tout le monde a travaillé très dur cet hiver. Nous n'avons pas encore le rythme des Mercedes mais nous prenons volontiers ce résultat et il va nous servir de point de départ pour continuer à progresser. Le public australien nous a beaucoup soutenus, tous les pilotes, même si j'en ai eu un peu plus que les autres, car j'étais le seul Australien sur la grille, et je voulais rendre hommage à Mark (ndlr: Webber, son compatriote et prédécesseur chez Red Bull). Déjà hier, le fait de finir dans les trois premiers des qualifications, c'était un joli petit +boost+, et d'être ici avec Nico (Rosberg) et aussi Kevin (Magnussen), c'est comme si on était de retour dans les World Series by Renault. C'est encore un peu surréaliste mais je pense que je vais commencer à réaliser demain et ça va me donner beaucoup de confiance. Je suis très content de la manière dont s'est passé ce week-end, dans toutes les conditions, sur le sec et sous la pluie. Bien sûr, je dois continuer de cette manière, mais l'équipe peut être contente de ce qui se passe en ce moment".

Kevin Magnussen (DEN/McLaren), débutant en F1, 3e de son premier GP: "C'est vraiment difficile à croire, ça semble irréel. La voiture était tellement meilleure, car nous continuons à l'améliorer. J'avais exactement ce dont j'avais besoin pendant toute la course. La préparation que nous avons faite cet hiver a été fantastique. Je n'ai jamais couru en F1, donc bravo à l'équipe pour avoir fait un si bon travail. J'aurais bien aimé que mon père soit ici (ndlr: il courait les 12 Heures de Sebring aux Etats-Unis), c'est une belle journée. Ce n'est pas une victoire, mais ça ressemble à une victoire, car l'équipe sort d'une saison difficile (ndlr: aucun podium en 2013) et ils ont travaillé très dur cet hiver pour revenir (au plus haut niveau)... en étant obligés de travailler avec un débutant sans expérience. Ca a dû être difficile pour eux, j'en suis sûr. Ils m'ont mis à l'aise, je ne pouvais pas demander plus. Et je n'allais pas assez vite pour dépasser Dan (Ricciardo) en fin de course".

Propos recueillis en conférence de presse

dlo/el

PLUS:hp