NOUVELLES

Crimée: illégitimité du "soi-disant référendum", selon le Canada

16/03/2014 08:22 EDT | Actualisé 16/05/2014 05:12 EDT

Le "soi-disant référendum" en Crimée, territoire ukrainien occupé "illégalement par la Russie" est illégitime, a estimé dimanche le Premier ministre canadien Stephen Harper.

"Le soi-disant référendum tenu (dimanche) a eu lieu dans une Crimée occupée illégalement par des forces militaires. Ses résultats ne reflètent rien de plus que le contrôle militaire russe", a déclaré Stephen Harper.

"Ce +référendum+ est illégitime" sans aucune valeur juridique et le Canada n'en reconnaît pas les résultats, a ajouté le chef du gouvernement canadien dans un communiqué.

Après le vote de la Crimée, qui a plébiscité à plus de 95% son rattachement à la Russie, le Canada a assuré travailler avec les pays du G7 et d'autres pays alliés pour "coordonner des sanctions additionnelles contre les personnes responsables".

Stephen Harper, qui doit se rendre en Ukraine samedi, a jugé que "les mesures irresponsables et unilatérales prises par Vladimir Poutine ne feront que contribuer davantage à l'isolement économique et politique de la Russie par rapport à la communauté internationale".

mbr/jr

PLUS:hp